Humanité·Non classé

Dehors

Il est toujours là.

Depuis plusieurs mois, il est toujours là, jour après jour.

Il a 24 ans. Il nous sourit, nous salue. Tous les jours.

Entre deux allers et venues, entre deux rendez-vous on échange parfois quelques mots…

J’offre un café,  une papillote ou un sandwich et il me confie comment il est arrivé là. Devant la mairie, nuit et jour, par tous les temps. La perte d’une personne chère, un famille amputée, anéantie. Tout fout le camps. Il n’arrête pas de sourire pour autant.

Merde,  il n’a que 24 ans.

Demain je retourne au boulot après 5 jours de formation. J’espère qu’il ne sera plus là,  dans le froid… et en même temps, je sais que ça m’inquiètera.

Mais merde,  on fait quoi dans ces cas là ? !

Moi je sais pas …

Studio_20170122_202256.png

La Mumista impuissante

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s