Non classé·Parentalité·Trucs de fille

Vous serez prévenues …

La maternité c’est une sacrée expérience. Ça chamboule les tripes, les convictions, les habitudes. C’est aussi grisant qu’inquiétant. Alors dès que la grande nouvelle de la grossesse tombe, on se renseigne, on lit des livres,  des blogs, on entend tout et n’importe quoi mais malheureusement on n’entend pas l’essentiel …

Aujourd’hui je veux te parler de toutes ces choses que j’aurais aimé savoir,  ces petits trucs qui auraient pu m’aider, me déculpabiliser,  m’éviter des angoisses, ou tout ce qui aurait pu me préparer un peu mieux !

C’est parti …

1) On te l’a sûrement déjà rabâché : « être enceinte c’est pas une maladie ! ». Non c’est sûr, mais crois moi ça peut te rendre carrément malade ! Nausées, vomissement, remontées acides, douleurs ligamentaires, oedèmes … j’en passe et des meilleures. Alors si tu as de la chance, tu pourras continuer à vivre ta vie normalement jusqu’à 6 ou 7 mois et sinon …

Et bien, il te faudra prendre ton mal en patience pour supporter tous les « c’est pas une maladie » !!!

2) Ma bichette prépare toi à écarter les jambes devant tout le monde : médecin traitant, gynécologue, sage-femme, interne, échographe et j’en passe !!! C’est l’horreur. Comme si ta grossesse autorisait l’ensemble du corps médical à t’observer l’intérieur des cuisses.

3) D’ailleurs, ouvrir les cuisses à tout va, c’est déjà pénible mais te prendre des remarques sur ton poids ou ton régime alimentaire pendant que ton anatomie prend l’air, c’est très très énervant. il est important de préciser que la majorité des sage femme et gynécologue est sûrement sympa et bienveillante mais il existe aussi malheureusement « des cas ». Ceux qui croient indispensable de te faire culpabiliser pour les 15 kg pris ( OMG surtout si tu partais déjà avec un surpoids ! )

4) Prépare toi aussi à entendre un milion de fois les 2 Questions perpétuelles :

  • C’est un garçon ou une fille ?
  • Vous allez l’appeler comment ?

Quelque soit ton choix tu devras l’expliquer encore et encore et tenter sans cesse de ne pas froisser les mamies qui sont aussi impatientes que toi de découvrir le petit bout.

5) Quand viendra le moment fatidique de l’accouchement dis toi bien que tu n’en seras qu’à peine à mi-parcours des trucs relous à supporter !!! L’idéal est d’avoir discuter avant, avec le papa, de sa présence et de son rôle lors de l’accouchement pour que l’un et l’autre vive pleinement le moment. Cela dit, même en ayant tout caler à l’avance, saches que souvent peu de choses se passent comme prévues 😆

Papa peut tourner de l’oeil ou se découvrir une passion pour les vêlages, il peut aussi être mis à contribution pour te tenir un genoux ou servir de défouloir à ta douleur. Il peut aussi être mis à l’écart si des circonstances inattendues l’exigent.

6) Au moment d’expulser la chair de ta chair, tu seras quasi une,  tu auras sûrement mal et tu risques de flatuler … voir de te vider, carrément !  (Désolé de te dire ca comme ça mais  c’est comme quand on enlève un pansement, plus vite c’est fait, mieux c’est !!! 😂)

7) Et après… Bizarrement,  on ne parle jamais de l’après = le post-partum …

*Enormes pertes de sang pendant plusieurs jours voir semaines après l’accouchement, qui t’obligent à porter jusqu’à 2 protections hygiéniques dans ta culotte-filet (si, si, je te jure !) #SoGlam

* Les tranchées : contractions de l’utérus quand il se remet en place. Parfois on ne les sent pas. Parfois si. Pour le 2ème j’ai douillé pendant 15 jours à chaque fois que j’allaitais!

* Tu auras peut être aussi du mal à t’assoir … Entre l’énorme mioche qui est sorti par là et parfois les points d’épisio/de déchirure (sans parler des hémorroïdes ! ) ton arrière train en aura pris un coup.

8) Quelques semaines plus tard viendra le moment de faire ta rééducation du périnée. C’est THE truc indispensable si tu ne veux pas finir incontinente à 40 ans ! Alors il existe moulte méthodes et exercices pour faire travailler ce muscle plancher : mais 2 grandes tendances ressortent

  • la méthode manuelle = tu visualises une grotte, un ascenseur ,  une vague (l’imagination des sage-femme est sans limite !) dans le but de réveillé ce muscle durement éprouvé pendant l’accouchement.
  • la méthode électrique : on te place une sorte de sonde dans le vagin. Elle envoie de petite impulsions électriques toujours dans le but de stimuler ledit périnée.

    reeducimage1
    Source internet

7) Voilà… quand tu seras passée par toutes ces épreuves, quand tu commenceras enfin à sortir la tête de l’eau, à assurer dans ton nouveau quotidien de maman, et que tu ressentiras tout le bonheur de la maternité et l’immensité de ton amour pour ton bébé, quand tu ressentira enfin cette plénitude,  à ce moment précis ….

received_10154673956719383
La Crapouille et son MonsieurPapa ❤

…. tes proches commenceront à te demander : « et le petit deuxième c’est pour quand ?! »

La Mumista

qui est passée par là . .. 2 fois !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Vous serez prévenues … »

  1. J’ai rigolé tout le long de l’article car c’est carrement ça ! Mais c’est surtout le 5) et le rôle du papa ^^ Pour notre premier fils, il était 22h, mon chéri était réveillé depuis 4h du mat, avait bossé jusque 12h et donc était blafard à regarder soit mon visage, soit le monitoring 😀
    Pour le second, il était affalé dans un siège, avec 40°C de fièvre, la grippe, et une envie d’aller uriner ! Bref, j’étais un peu seule pour les deux accouchements 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s