Non classé

Les galères de grandes vacances

Ouais, c’est comme un mauvais et trèèèèèèès long remake de Les vacances … Cet enfer !

PROBLEME N° 1

Et ça commence tôt, trop tôt. A 5h tapantes ce matin en l’occurrence. Vas savoir pourquoi, alors que TOUS les spécialistes s’accordent à dire que les enfants ont besoin de beaucoup de sommeil, mon loulou, lui, s’accommode très bien de 7h30/nuit. (NB : Il a 3 an 1/2 ). A croire que certains sont configurés comme des panneaux solaires !

Moi 31 ans, moi besoin d’au moins 9h. Maldonne.

 

PROBLEME N°2

Ce sont donc les grandes vacances… pour les enfants oui, mais par pour les milliers de parents actifs qui atteignent péniblement les 5 semaines de congés annuels ! Non tu ne vas pas te faire dorer la cellulite tout de suite, tu vas d’abord suer un bon moment au boulot ! Du coup, la grande question est : QU’EST CE QU’ON FAIT DES MIOCHES ?

Centre aéré, nounou, grand-parents, tontons/tatas… Souvent t’es bien obligé de jongler entre tout ça parce que:

Le centre aéré ferme à 18h au lieu des 18h30 en période scolaire et ton chef à toi n’a vraiment pas l’intention de te faire grâce d’1/2 heure chaque soir !

La nounou, suivant si tu es tombé sur la version top ou flop, elle te gardera ton mouflet et te libérera l’esprit par la même occasion, ou alors elle aura anticipé en demandant 5 semaines de congés pendant l’été et, of course, ça ne tombe pas en même temps que les tiens…

Les grands-parents 2.0 sont encore hyper actifs. Genre ils bossent encore … la retraite s’éloigne de jour en jour pour eux aussi ! Et quand ils ne bossent pas, ils sortent, voyagent, profitent de la vie. Bref, overbookés les vieux !

Enfants au travail … A l’extrême, tu en viens à y réfléchir ! Mais tu renonces vite si comme moi tu bosses dans un bureau. Ils ont fini l’école et ne vont surement pas rester le cul assis sur une chaise toute la journée… no way. Alors j’ai bien essayé de soumettre l’idée à MonsieurMari en lui faisant relire mon article fort élogieux, mais il a décliné. Emmener les p’tiots toute une journée dans une moissonneuse-batteuse c’est guère mieux que de les emmener au bureau !

Les tontons/tatas : là, tu tiens un truc bien ! Si si, je t’assure ! En général, ils sont dans la même galère que toi, donc pour peu que vous ne posiez pas vos congés en même temps, y’a moyen de moyenner !!! Chacun son tour, on garde les enfants de l’autre : pour les gosses c’est royal de passer l’été avec les cousins. Pour tes oreilles et ton frigo c’est plus compliqué ! Mais le must : c’est quand tu as dans ta manche un tonton/une tata qui est prof !!! Là c’est JACKPOT !!!

Quand tata t’annonce qu’elle peut s’occuper de tes mioches toutes la semaine 29  et les récupérer tous les soirs au centre aéré !

Voilà ! C’est galère et ça va l’être encore quelques étés durant. Ici nous peaufinons encore le planning des loulous à grands coups de négociations et d’échanges de bons procédés !

Et toi, tu fais comment ? 😉

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Les galères de grandes vacances »

  1. Haha ! J’en conviens, c’est super agaçant ces grandes vacances à gérer. Nous on a la chance d’avoir ma mère qui est à la retraite et mes beaux-parents qui sont encore actifs mais posent 3 semaines en été 🙂 Donc pour moi le plus dur ça va être de ne pas les voir beaucoup durant 7 semaines xD Parce que c’est bien de les lâcher, mais parfois c’est pour les parents (enfin surtout la maman) que c’est difficile à vivre ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s