Anniversaire·Non classé·Parentalité·Trucs de fille

Ta naissance ma Crapouille – 1er round

Il y a 6 ans jour pour jour, quasiment heure pour heure, j’appelais ton papa au téléphone : « Je crois que je perds les eaux ! ». Il arrivait en trombe, tellement content, excité, impatient…

Je lui explique alors que « ça » coule tout doucement, que j’ai le temps de prendre une douche – il trépigne d’impatience ! Après la douche, je lui propose de me prendre en photo, bah quoi ?! j’avais bien compris que ce monstrueux joli bidon allait disparaître !

marie enceinte lilie

Là clairement, il est au bord de l’évanouissement, lui qui pensait m’emmener toutes sirènes hurlantes -pompier forever- n’en peut plus d’attendre !!! On finit par décoller pour la maternité. Je suis tellement zen, heureuse, détendue… (heureusement que je l’étais parce que je ne savais pas ce qui m’attendait !).

—–> poche des eaux fissurée

On me garde, of course, mais je peux bouger. Je dis à ton papa que si on veut que les choses avancent un peu plus vite il faut marcher. Résultat nous voilà partis déambuler dans les rues de la capitale Franc-Comtoise en quête d’un supermarché. Oui, on est PRE-VOYANTS, parce que :

  1. On est bien conscient tous les deux que le travail peut durer encore longtemps, et qu’il nous faudra donc un (ou plusieurs) ravitaillement(s) !
  2. Tu vas forcément naître aujourd’hui (pour la fête de ton papi), ou demain, ou après demain (pour l’anniversaire de ton papa)… bref. Tu vas arriver, donc on prévoit des bulles pour fêter ça !

Quand on rentre à la maternité, les bras chargés, les sages-femmes sont pliées de rire ! le personnel nous a préparé une chambre très agréable. On est seuls tout les « presque » trois. On est bien..

Le soir venu, il ne se passe toujours rien de plus. On me donne donc les antibiotiques préventifs, ça fait plus de 12h que le liquide s’écoule. Ton papa rentre à la maison se reposer et moi, évidemment, je me colle devant une série TV !!! Sauf que je n’ai pas réellement suivi toute l’histoire. Il a fallu que ton papa s’en aille pour que les contractions commencent. Pas de problème, je gère… du moins j’essaye ! Je suis dans cette jolie chambre à faire les 100 pas et les 200 000 respirations, les sages-femmes viennent très régulièrement vérifier l’ouverture du col et c’est bien les seuls moments de la grossesse où j’ai été ravie d’écarter les cuisses !!! Les heures passent, on s’enfonce doucement dans la nuit. Les contractions me serrent les reins mais ça se passe bien, je suis plutôt zen. Encore une vérif’ du col et…

à demain pour la suite 😉

Publicités

4 réflexions au sujet de « Ta naissance ma Crapouille – 1er round »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s