Non classé

Féministe

Ça a commencé par un tout petit rien, une broutille, une blagounette … pas drôle.

On préparait une fête de village, bonne ambiance, bonne humeur. On faisait le point sur tout ce qu’il y avait à préparer et comment se répartir les tâches pour le jour J.

Ça donnait : mise en place des tables = 4 personnes / commander les boissons = 1 personne / préparer les fonds de caisse = 2 personnes …

Et là, au milieu de cette jolie liste, je lis : faire les courses = 1 femme !!!!

WTF ?!

Je bondis intérieurement,  relis, rebondis sur ma chaise cette fois et interromps la conversation pour demander des explications. L’auteur de la liste n’était pas présent mais les autres m’assurent,  en riant, que ce n’est qu’une petite blague… LOL

Oui mais NON. Ras le bol !

J’attends avec impatience de croiser l’auteur de la « blague ». C’est une personne que j’apprécie beaucoup par ailleurs et c’est aussi pour cela que j’ai besoin de lui dire à quel point ce n’est pas drôle. On s’indigne à longueur d’année des différences de traitement homme/femme, des différences de salaires, du sexisme …. Mais on continue, l’air de rien, à faire ce genre de blague. Alors je me questionne. A t’on réellement envie que les choses changent ?

Moi, oui.

Étrangement, ou pas, j’ai l’impression que cette question me tient de plus en plus à coeur. Tout au long de ma scolarité, je n’ai jamais senti de différences de traitement entre filles et garçons, j’étais une très bonne élève et toutes les portes s’ouvraient à moi autant qu’aux autres bons élèves. Après j’ai passé des concours et là encore, tous les sexes étaient logés à la même enseigne. Puis je suis entrée dans la vie active. Dans mes premiers postes tout s’est encore bien passé,  j’étais jugée sur mes compétences,  jamais sur mon sexe.

Puis j’ai eu des enfants… et tout c’est compliqué. J’ai réalisé que l’égalité c’était bien mais que l’équité ce serait mieux ! Alors évidement c’est parfaitement utopique, on arrive déjà pas à l’égalité ! Bref.

Tout cela pour dire que j’ai l’impression maintenant de devoir « prouver 2 fois plus que les autres » (ndlr : les hommes) (coucou Goldman 😊 désolée,  rien à voir) mes compétences,  mes qualités. Les femmes sont stéréotypées à longueur de journée et si elles ont le malheur de s’en plaindre, on dira que c’est normal … Les femmes ne sont jamais contentes !

Alors voilà,  ça m’exaspère de plus en plus et comme je ne suis pas du genre à ne rien faire, je vais me faire entendre. Je crois que j’assume enfin : OUI je suis féministe parce que malheureusement en 2016, il faut encore et toujours défendre les droits des femmes.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Féministe »

  1. En effet sur mon lieu de travail il y a aussi des inégalités liées au sexé du salarié et lorsque madame a des enfants dur dur de pouvoir espérer un meilleur poste car ne compte pas sur un temps partiel mais un 110%!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s